Garde-à-vous! Eric Burdon et les années hippies

14 avril 2015

Nouvel ouvrage, jeunesse.

Bonjour !

Le mardi 21 avril se tiendra le 44ème rendez-vous du café littéraire de Royan !
De 18h à 20h
au Garden Tennis
4 allée des Rochers
17200 Royan

Les écrivains Max David Bénoliel , Jacques Edmond Machefert , André Pauly , Bernard Vassel et moi-même y présenterons nos ouvrages.


A cette occasion, j'aurai le plaisir de vous faire découvrir mon dernier livre, dont voici une courte présentation en images :

10659301_10153100610520130_5962471760009648800_n

Il s'agit d'un ouvrage jeunesse , illustré par ma fille Aurélie Rhumeur (peintre professionnelle).
Le livre comporte 15 histoires courtes du soir, de princesses et de fées .
L'édition de cet ouvrage est limité à 500 exemplaires , le tarif est de 15 € .
Chaque histoire est présentée sous forme d'une double page très colorée , convenant aux petites princesses de tout âge ... et de leurs mamans !

Une invitation au rêve et à la fantaisie, qui ravira vos yeux !

10313373_10153100610540130_1475931724847944190_n

10421626_10153100610655130_5056535497932383724_n

10614380_10153100610570130_7072219770007243439_n

1620806_10153100610670130_5217733542177290896_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Si vous souhaitez également l'acquérir à distance, c'est simple !

Veuillez adresser un chèque de 18 € à l'ordre de "Aurélie Rhumeur" à l'adresse suivante :
" Phie du Parc , 1 Place de Président Kennedy , 92170 Vanves "

A réception de votre enveloppe , votre livre dédicacé vous sera livré sous 1 semaine maximum .

Au plaisir de vous rencontrer prochainement !


15 mars 2013

Présentation du roman

Garde-à-vous !

" Chacun de nous a sa blessure : j'ai la mienne.

Toujours vive, elle est là, cette blessure ancienne,

Elle est là, sous la lettre au papier jaunissant

Où l'on peut voir encor des larmes et du sang ! "

Cette tirade de Roxane pour Cyrano  résume à elle seule l’esprit du livre et ce besoin impérieux qui m’a poussé à écrire « Garde-à-vous ! »…

J’aurais pu aussi, à l’instar des aphorismes qui illustrent chacun des 30 chapitres du roman, utiliser ces mots merveilleux d’Edmond Rostand pour l’épilogue de mon pavé de 400 pages. Car, en effet, « Garde-à-vous ! » est plus qu’un roman : c’est un témoignage… et son écriture fut aussi une thérapie.

papa

 

Cette histoire est celle d’Alain Rivière, un enfant. C'est celle d'une séparation hâtive, précoce, c'est-à-dire une déchirure, une de ces plaies trop vives qui ne cicatrisent jamais et qui vous font crier à l’injustice, à la bêtise et même à la révolte à chaque moment de votre vie

Début des années 60. Pensionnaire à 12 ans, revêtu d’un uniforme, Rivière vient d’entrer dans un univers complètement surréaliste. Bien sûr il est nourri, logé, chauffé.  Bien sûr il est instruit, et même gratuitement. Bien sûr il ne subit pas de maltraitance, tout juste quelques humiliations… Il ne revoit sa famille que 3 fois par an.

Dans un pensionnat dépourvu d’affect, que ce soit par les professeurs, fonctionnaires stupides aux horaires réglés sur la sonnerie des couloirs, ou par l’encadrement d’officiers et de sous-officiers encore imprégnés par l’Occupation, l’Indochine ou l’Algérie, ou enfin par sa famille devenue inexistante, Rivière va chercher à combler la vacuité de son existence et tenter de trouver sa voie. Quant-à la maman qu’il idéalise, elle n’existe que dans ses pensées : il ne la voit presque jamais!

Car il lui faut aussi échapper à une autre violence, plus sournoise, plus insidieuse, plus cruelle, celle infligée par ses propres camarades qu’il est obligé de côtoyer du matin au soir : violence verbale, railleries et brimades,  violence physique, bagarres et autre règlements de comptes. Cette violence concerne d’autres élèves. Impuissant, il assiste à toutes ces vexations qui le blessent comme s’il en était la victime.

Pour échapper à cet environnement hostile, Alain Rivière va se réfugier dans les études, et la lecture, et la musique qu’il adore ; elles le rapprochent de la vie externe, de la "vraie" vie, celle qui existe au-delà des hauts murs... Il va aussi entamer une projection sur l’amitié, ce lien indéfectible avec un camarade, Jacques Sourel. Avec lui, Rivière partagera les meilleurs moments, les secrets d’adolescent, les audaces les plus folles, les confidences. 

Pourtant, en final, la lâcheté d’Alain Rivière n’aura d’égale que la puissance de son amitié pour Jacques Sourel… 8 ans vont passer, interminables, comme un tunnel sans fin, comblés d'anecdotes et d'aventures... Destins croisés, destins tragiques !

Aimer, c’est donner… De cette jeunesse volée, sabotée, sans amour, Rivière ne retiendra qu’un immense vide car il n’a rien reçu.

Posté par Francis Rhumeur à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2011

La bonne surprise... !!!

... d'avoir reçu à Royan le Prix du "Comité de lecture de Pontaillac 2011" à l'occasion de mon 1er Salon Littéraire !
Quelle surprise, quel plaisir, et que d'encouragements de lecteurs pour les plonger dans de nouvelles aventures... MERCI !

Remise du prix en compagnie du Maire Didier Quentin (débouchant le champagne!) :

photo salon 1

Un vrai moment de bonheur :)

Plus tard  sur mon stand :

photo salon 2

Les images se résument à elles mêmes, beaucoup d'émotion pour la reconnaissance de mes lectrices, et lecteurs.

A très bientôt!
Amitiés,
Francis

Posté par Francis Rhumeur à 13:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 mai 2011

Mon premier Salon littéraire

 RENDEZ-VOUS le dimanche 19 juin 2011 au Salon du livre de ROYAN à partir de 10 heures.

Je serai présent au Salon du livre de Royan avec d'autres écrivains.
Les chapiteaux sont installés près du casino , face à la plage de PONTAILLAC. 
A cette occasion, j'aurai le plaisir de vous présenter et vous dédicacer mon roman "Garde-à-vous !".
Vous pouvez avoir de plus amples informations en parcourant le site :  http://www.royan-pontaillac.com/

Posté par Francis Rhumeur à 13:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juillet 2009

Pour information....

... "Garde-à-vous!" étant  épuisé chez Amalthée, la fnac, et tout autre point de vente, il peut encore être obtenu en me contactant directement par ce blog ou par courriel à l'adresse suivante : frhumeur@orange.fr
Informations complémentaires en un "clic" sur l'image d'accueil (en haut à gauche).

Merci pour votre visite!

Francis

Posté par Francis Rhumeur à 14:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 juillet 2009

Réactions de lecteurs...

"Le livre? EXCELLENT!!!!   Ouahhhh... J'ai pleuré, réellement, page 65... J'ai éclaté de rire page 264... Tout est dans ce livre...
A consommer sans modération"
Alain D; Reims

" Je me régale..."
Marie-Cristine G; Nantes

"J'ai enfin terminé "Garde-à-vous!" et je dois reconnaître avoir eu grand plaisir à le lire: vocabulaire riche et adapté au contexte, phrases courtes et style agréable. bravo!"
François S; Campagne d'Armagnac

"J'ai lu ce livre, et presque d'un trait! J'ai bien sûr adoré le livre et son histoire.
Merci de m'avoir donné ces instants de plaisir..."
Claude B; Kourou

"Compliments pour ce bouquin, j'ai veillé toute une nuit pour le finir!"
Jean-Marc T; Galazzano (Italie)

"Chapeau d'avoir si bien raconté les détails pour nous faire ressortir tous les sentiments qui en découlent.
Je le croyais un long fleuve tranquille... et la fin m'a bouleversé."
Marcel Le G; Arradon

"Bravo Francis, c'est très bien écrit, un vrai petit écrivain! Je suis surpris de tes talents... je remarque que tu n'en veux à personne (ni à tes parents, ni à l'armée), bien au contraire. Bravo pour ton analyse des choses.
C'est super Francis!"
Jean-Claude R; Saint Malo

"Il m'a plu car il se lit très bien et à travers ce roman j'ai retrouvé un vécu bien réel avec ses joies et ses tristesses..."
Jacques R; Marseille

"Je me régale, je lis rarement un bouquin si rapidement...
Je dis quand même tout de suite que je suis admirative, tout simplement!"
Edith P; Viroflay

"Je connaissais le Francis rêveur, poète, sensible... mais j'avoue que je ne connaissais pas le Francis révolté!"
Chantal B; Aix en Provence

"Je crois que ce qui rend ce livre plaisant et original, c'est la capacité de l'Auteur à manier avec autant de talent la plume... et la lime!"
Bernard R; Strasbourg

"De tous les ouvrages d'auteurs ayant payé leur édition, que j'ai eu l'occasion de présenter dans ma rubrique, "Garde à vous!" est le meilleur à mon avis ... C'est sincère."
Liliane M; Journaliste - Responsable rubrique littéraire; Troyes

"J'ai terminé la lecture du bouquin hier soir. Je n'ai pas pu m'en détacher deux jours durant.
Les pages 113 à 117 sont un vrai régal... Merci pour ces quelques heures de nostalgie."
Alfred J; Fontenay sous Bois

"Je viens d'arrêter de dévorer "Garde-à-vous!".
Mon Dieu que de souvenirs réveillés!!!
A sa lecture, j'ai eu quelquefois des moments de nostalgie tant le ton est juste et les situations parfaitement rapportées. On revit le passé, c'est un peu triste quand même...
Certains trouveront tes mots un peu abruptes; je pense pour autant que tu as bien dosé ta retenue. Ce n'était pas la peine d'en dire plus.
Et ça te laisse matière pour un autre volume que je t'encourage vraiment à écrire.
Bravo Francis.
Un vieil ami à qui tu as si bien su cacher ce magnifique projet."
François et Françoise B; Houdan

"J'ai lu le roman et cela m'a beaucoup ému; je me suis régalé."
Alain S; Valencienne

"Monsieur, j'ai lu et apprécié le style de votre ouvrage.
J'ai noté particulièrement les expressions de littérature et de philosophie assimilés à chaque chapitre... Epilogue, déjà terminé! Tome II???"
Madame M, professeur; Locmiquelic

"Voilà, je viens de terminer de lire le roman (autobiographique sauf j'éspère la dernière partie!) Toutes mes félicitations, je l'ai lu en quelques jours et cela m'a passionné...
Encore bravo pour pour ce bouquin, très bien écrit."
Paul J, Belgique

 

Posté par Francis Rhumeur à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,